Un destin différent.

Bungie a annoncé hier qu’elle se séparait du géant Activision après huit ans de collaboration.

Destiny et Destiny 2 ont été produits par Bungie et publiés sous Activision. Le géant des jeux détenait les droits d’édition de la série à la suite d’un accord conclu en 2010, mais il semble que Bungie prendra les pleins droits de la série en avant.

Merci les Gardiens. Ce fut un honneur et un privilège d’aider à donner vie au monde du Destiny pour vous. pic.twitter.com/EB1y19OTD8

Lancement du Destiny 2 sur PC en exclusivité pour le service BattleNet d’Activision. Blizzard a déjà confirmé que le Destiny 2 recevra un support complet sur BattleNet, donc il ne semble pas que la scission va causer de problÃ?mes. Il sera intéressant de voir si le rythme rapide auquel le Destiny 2 reçoit les mises à jour change, ou si Bungie a l’intention de sortir d’autres titres pour aider à soutenir le grand studio maintenant qu’ils ne sont plus édités.

Aujourd’hui, nous annonçons des plans pour que Bungie assume tous les droits de publication de la franchise Destiny.Lire l’article complet sur https://t.co/nxcJOVXAv6.https://t.co/RyD1jvi0hW pic.twitter.com/giFKmkyc9y

Bungie détaille la séparation dans un billet de blog, remerciant Activision pour le temps passé ensemble et son regard tourné vers l’avenir. Au moins, on dirait que le Destiny 2 n’ira nulle part pendant un moment.

“Avec Forsaken, nous avons appris, écouté et nous nous sommes penchés sur ce que nous croyons que nos joueurs attendent d’une grande expérience du Destiny. Soyez assurés qu’il y en aura d’autres en cours de route. Nous continuerons à respecter la feuille de route actuelle du Destiny, et nous avons hâte de publier d’autres expériences saisonnières au cours des prochains mois, ainsi que de surprendre notre communauté avec des annonces passionnantes sur ce qui se trouve au-delà.”

Les deux sociétés citent Acivision comme un changement d’orientation en faveur d’une concentration accrue sur la propriété intellectuelle et d’autres projets. Nous devrons attendre de voir ce que l’éditeur a prévu, car en ce moment, leur catalogue semble assez mince au-delà de la série Call of Duty et des propres titres de Blizzard.