L’interdiction de vente a fait l’objet d’un recours en appel.

Suite à un appel de Gearbox, We Happy Few sera mis en vente en Australie après tout, a confirmé l’Australian Classification Board.

We Happy Few s’est à l’origine échoué sur les côtes australiennes en raison de son utilisation de drogues, qui dans certaines parties du jeu peut aider le joueur à progresser. L’Australie impose des restrictions strictes sur la représentation de l’usage de drogue dans les médias et le monde dystopique de We Happy Few ne les a pas tout à fait respectées en tout temps. Le conseil d’administration a conclu que les joueurs se voyaient offrir « un incitatif ou une récompense pour l’usage de drogue et, par conséquent, le jeu dépasse la classification R 18+ qui stipule, « l’usage de drogue lié aux incitatifs et récompenses n’est pas permis. ‘ »

Au cours de leur appel, le développeur Compulision Games a souligné la représentation négative des drogues dans la société de We Happy Few, soulignant que le but du jeu était de résister à l’usage de drogue imposé par le gouvernement et déclarant que le jeu est un  » commentaire social global qui n’est pas différent du Brave New World d’Aldous Huxley ou du Brazil de Terry Gilliam. »

Le conseil d’administration a accepté de reconsidérer sa décision la semaine dernière et la bonne nouvelle dans le rapport final est que le jeu arrivera sur le marché, bien qu’avec une cote R18+ (restreint). Compulision Games a publié un court message sur son site Web pour célébrer la nouvelle, remerciant les fans de leur soutien pour attirer l’attention sur le jeu.