Lâcher un rugissement rétro.

Non, nous n’avons pas inventé ça, le jeu de tir de science-fiction des années 90 Turok : Dinosaur Hunter arrive vraiment sur Nintendo Switch le 18 mars.

Sorti pour la première fois en 1997 sur la N64, Turok met en vedette un guerrier voyageur dans le temps qui se retrouve sur une planète grouillante de dinosaures. Et ensuite, il les tue tous, naturellement. Avec une vaste gamme d’ennemis monstrueux et d’armes satisfaisantes, c’est un classique de son époque, bien que largement éclipsé par Goldeneye 64 qui est sorti la même année.

Ne vous faites pas trop d’illusions pour un remaster de style Resident Evil 2, c’est un portage du jeu original, avec un brouillard limitant la distance de rendu et d’adorables visages de dinosaures bloqués. Cela dit, la version Switch promet de « s’enrichir d’un nouveau moteur visuel et de nouvelles fonctionnalités excitantes pour s’y enfoncer les dents ! Toutefois, le détail de ces nouveaux ajouts n’a pas encore été établi.

La description de Turok sur la page de la boutique Nintendo a fait tourner bien des têtes grâce à elle qui va un peu au-delà de l’appel de la nostalgie des années 90. Voici tout ce que Turok Switch prétend offrir :

Bien que nous soyons tous pour les T-Rex guidés par laser, célébrer la capacité de  » viser vos armes vers le haut, vers le bas ou sur le côté  » semble un peu étrange de nos jours. Il se trouve que Blurb semble avoir été arraché directement du dos de la version PC originale de Turok. Cheeky.

Turok on Switch devrait paraître cette année, le 18 mars, mais il arrivera sur l’eShop pour le prix assez élevé de 19,99 $, ce qui pourrait décourager plus que quelques acheteurs potentiels nostalgiques.