Une nouvelle déclaration a été publiée qui ne précise pas si l’entreprise prévoit ou non de changer d’avis en faveur du support multiplateforme.

La question de savoir si Sony ajoutera ou non le support multiplateforme à des jeux comme Fortnite continue d’être un sujet brûlant dans la communauté des jeux. Un sujet que Sony n’a pas abordé correctement dans les semaines qui ont suivi un incident où les joueurs PS4 Fortnite se sont trouvés dans l’impossibilité de se connecter à leur compte sur Nintendo Switch.

Dans une nouvelle déclaration faite à Eurogamer, Sony affirme qu’ils entendent les plaintes concernant le cross-play. Quant à ce qu’ils ont l’intention de faire au sujet de ces plaintes… eh bien, il semble qu’ils n’aient pas encore pris leur décision.

« Nous l’entendons », explique Shawn Layden, président et CEO de Sony Interactive Entertainment America. « Nous étudions beaucoup de possibilités. Vous pouvez imaginer que les circonstances entourant ce[jeu croisé] affectent beaucoup plus qu’un seul jeu. Je suis confiant que nous trouverons une solution qui sera comprise et acceptée par notre communauté de joueurs, tout en soutenant notre activité. »

Essentiellement, Sony dit qu’ils sont conscients du fait que les joueurs veulent un support multiplateforme. Sony comprend également que le support multiplateforme s’étend au-delà de Fortnite et dans des jeux comme Minecraft (qui supporte maintenant le cross-play entre Nintendo et Microsoft), et Rocket League. Cependant, à en juger par les déclarations ambiguës de Sony, il semble que l’entreprise n’ait pas l’intention immédiate de changer sa position sur le cross-play.

Leurs commentaires ont probablement été faits pour contenir la situation en assurant aux joueurs que Sony  » étudie la situation « . Bien sûr, changer leur position sur le support multiplateforme n’est pas quelque chose qui peut se produire du jour au lendemain car cela modifierait considérablement leur modèle d’affaires. Le facteur de motivation de Sony étant l’argent, il n’est pas invraisemblable que Sony débatte des avantages de l’ajout du cross-play (même si ce n’est que dans une capacité limitée).

Que pensez-vous de la dernière déclaration de Sony concernant le support multiplateforme ? Sony finira-t-elle par changer sa politique ou attendra-t-elle un meilleur moment pour confirmer qu’elle n’ajoutera pas le support cross-play à l’avenir ?